Défilez vers le bas

Start-up

Les start-ups se distinguent principalement des entreprises plus classiques dans leurs objectifs et leurs stratégies.

Alors qu’une entreprise classique, qu’elle soit TPE, PME, ETI ou grand groupe, a pour principal modèle d’affaires d’exploiter un business plan et d’en tirer des profits, les start-ups visent plutôt à en définir et en tester plusieurs, jusqu’à ce que l’un d’entre eux s’avère performant et reproductible à plus grande échelle.

Les entreprises ont pour vocation de prendre des parts de marchés ; les start-ups cherchent à révolutionner le marché en donnant vie à leur projet.

Le succès des unes se mesure à leur pérennité. La réussite des autres n’est parfois manifeste qu’une fois le capital des fondateurs partiellement ou totalement érodé.

Accompagner des start-ups, ce n’est donc pas tout à fait comme accompagner des entreprises. Cela demande une grande agilité dans les phases de démarrage et tout au long du cycle de vie des start-ups, afin d’adapter sans cesse nos services juridiques à :

  • Un business model qui évolue ;
  • Des KPIs à court et moyen terme différents de ceux d’une entreprise ;
  • Des montages capitalistiques et des stratégies de financement évolutifs ;
  • La prise de risque.

Nos interventions

Notre pôle Commerce et Sociétés est familier des enjeux spécifiques du secteur des start-ups, et les assiste à toutes les étapes de leur création et de leur développement :

- Conseil et accompagnement pour la création de la structure
  • Etude de faisabilité juridique ;
  • Statuts ;
  • Pacte entre fondateurs ;
  • Préservation de l’innovation ;
  • Premiers contrats clients et fournisseurs.
- Premières levées de fonds
  • Structuration fiscale ;
  • Accompagnement dans la négociation avec le ou les investisseurs ;
  • Rédaction de la documentation juridique.
- Aides et financements publics

- Droit du travail

- CGU

- Propriété intellectuelle et data :

Marques, brevets, noms de domaines, ventes à distance, contrats de développement informatique, données privatives, systèmes big data

- Relations clients/fournisseurs

- Implantation à l’étranger

- Ruptures de contrats ou de relations commerciales

- Contrôles réglementaires